Où voyager en Argentine ?


Dans sa longueur, l’Argentine s’étire sur 3 700 km !
Le pays est tres vaste, et les paysages y sont differents a chaque regions. Tout les coins de l’Argentine sont grandiose, et meritent d’etre visites.

Pour ceux qui doivent faire un choix de destination dans leur voyage, on vous detail les cinq grandes regions naturelles du territoire:

 

 Les Andes du Nord-Ouest, appelées NOA, s’opposent en tout point à la Pampa. Comprenant environ 15 % de la population, cette région, véritable choc culturel, marque la fin de l’Argentine européenne et des grandes plaines. Une population métissée et indienne, des petites villes coloniales, la grandiose Quebrada (vallée encaissée) de Humahuaca située à plus de 2 000 m d’altitude, des champs de cactus, des lamas, des montagnes aux camaïeux de rouge…

 La Patagonie est la plus vaste région du pays (30 % du territoire) mais aussi la moins peuplée (moins d’un habitant au kilomètre carré). Le détroit de Magellan sépare la Terre de Feu du continent. Paysages d’immensités, de plateaux battus par des vents secs et froids. On y trouve une faune d’une incroyable richesse (sans compter les moutons que l’on compte par milliers !) et Ushuaïa, la ville la plus australe du monde.

 

 La Pampa, immense plaine monotone de 600 000 km², soit plus de 20 % du territoire, est le centre économique du pays. C’est la région des bifes etchurrascos, ces succulentes viandes de bœuf cuites au gril ou au feu de bois. Dans la région de Córdoba, ces immenses plaines laissent place à une chaîne de montagnes (las Sierras de Córdoba).

 Les Andes centrales (Cuyo) sont la région qui possède les plus hauts sommets (Aconcagua), dont certains sont des volcans, et le plus de vignobles. Les grandes villes de cette zone sont Mendoza, San Juan et San Luis.

 

 

 

 

Les plaines du Nord-Est se caractérisent par de vastes zones de marécages et de savanes à l’ouest, et par la région humide et forestière des grands fleuves, Rio Parana et Rio Uruguay à l’est, que les Argentins appellent la Mésopotamie. La province de Misiones est connue pour ses ruines jésuites (notamment San Ignacio) et ses spectaculaires chutes d’Iguazú (voir photo). La forêt tropicale atlantique que l’on y trouvait a été réduite à une peau de chagrin.

 

Sources: www.routard.com